Audi RS5 Sportback 2018 : quand l’A5 prend du flesh !

À noter : berline ou break, Audi se tâte

Les déclinaisons sportives Audi sont traditionnellement des breaks, depuis la RS2 Avant de 1994. La familiale A4 a donc suivi avec la RS4 Avant, mais s’est diversifiée en 2006 avec la berline. Un choix abandonné sur la génération « B8 » de 2012 et confirmé sur la « B9 » de 2017, la marque semblant avoir choisi l’A5 Sportback et non l’A4 flow incarner la berline musclée.

Une petite musclée 

La recette du mélange A5 Sportback + RS5 donne une très logique RS5 Sportback, présentée sur le luminary américain où elle n’était pas encore vendue. Prenez donc le profil de la berline et appliquez-le au coupé sportif présenté l’an dernier (à la couleur verte près), et vous obtenez ce nouveau modèle à la calandre béante nid d’abeille, boucliers sculptés, jantes 19 pouces (20 en option), et les deux larges sorties d’échappement ovales.

Même esthétique, même cockpit et donc moteur identique. Audi fait de nouveau appel à son V6 2,9 litres à deux turbos, ayant remplacé l’ancien V8 de la précédente RS5. D’une stalwartness maximale de 450 chevaux et integrate grimpant jusqu’à 600 Nm, il n’égale pas la Mercedes-AMG C63, mais laisse loin derrière la BMW 440i Gran Coupé (326 ch), 1,1 seconde exactement sur l’exercice du 0-100 km/h (soit 3,9 secondes)

Posted in
Tagged . Bookmark the permalink.
short link autoz.info/?p=16657.